Articles

Affichage des articles du juillet, 2015
Image
Les trois lumières Claire Keegan


4ème de couverture :

Dans la campagne irlandaise, une fillette est confiée pour quelque temps à un couple sans enfants. Livrée à elle-même, l'enfant pénètre jour après jour un monde étranger, où elle découvre l'innocence et la tendresse de l'été. Peu à peu, des liens se tissent, chacun apprivoise l'autre et les ombres secrètes de sa lumière. Pourtant, certains détails intriguent la fillette... " Quelle force dans ce petit roman... Ces Trois Lumières nous éclairent. " Sylvie Dupuch, Elle Traduit de l'anglais (Irlande) par Jacqueline Odin

mon avis : à la découverte des écrivains irlandais toujours grâce aux carnets de route de François Busnel. Une belle histoire, très touchante... un auteur à découvrir

ma note : 4,8 / 5
Image
Un oiseau blanc dans le blizzard Laura Kasischke


4ème de couverture :

Garden Heights, dans l’Ohio. Une banlieue résidentielle qui respire l’harmonie. Eve nettoie sa maison, entretient son jardin, prépare les repas pour son mari et pour Kat, sa fille. Depuis vingt ans, Eve s’ennuie. Un matin d’hiver, elle part pour toujours. Kat ne ressent ni désespoir, ni étonnement. La police recherche Eve. En vain. La vie continue et les nuits de Kat se peuplent de cauchemars. Une fois encore, après A Suspicious River, Laura Kasischke écrit avec une virtuosité glaciale le roman familial de la disparition et de la faute. Le charme de ce roman tient dans l’originalité d’un style tout en images, mais aussi dans la construction, en apparence fragile, impulsive, voire capricieuse du récit. Michèle Gazier, Télérama. Un livre sur le départ. Sur l’évasion. Sur l’absence. Sur la culpabilité. Marie-Laure Delorme, Lire.


mon avis : je continue ma découverte des auteurs américains des carnets de route avec Laura …
Image
Rien ne s'oppose à la nuit Delphine de VIGAN

4ème de couverture :

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. D. de V. Il fallait oser pour s’attaquer à un sujet déjà investi par les plus grands écrivains : le livre de ma mère. Et, pourtant, D. de Vigan a apporté sa touche originale, en plus de son talent à maîtriser un récit. [...] Ce roman intrigue, hypnotise, bouleverse. Il interroge aussi. Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire. Malédiction familiale en même temps que questionnement passionnant sur les rapports entre l’écriture et la vie, [un] livre éblouissant. Olivia de Lamberterie, Elle. Prix du roman Fnac 2011  - Prix Renaudot des lycéens 2011  - Prix roman France Télévisions 2011 - Grand prix des lectrices de Elle 2012

mon avis : livr…
Image
L'amour sans le faire Serge Joncour


4ème de couverture :
Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c'est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s'appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d'y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent se comprendre. "On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste", pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d'un enfant de cinq ans, "insister" finit par ressembler à la vie réinventée. L'Amour sans le faire, c'est une histoire de la tendresse en même temps qu'un hymne à la nature, une nature sauvage, imprévisible, qui invite à change, et pourquoi pas à renaître.


mon avis :  un livre très émouvant, très prenant. On le lit presque sans …
Image
Sunset Park Paul Auster

Je commence ma route aux Etats Unis sur les traces des auteurs américains à Brooklyn avec Paul Auster et son livre Sunset Park.

4ème de couverture :
Parce qu'il s'est toujours senti coupable de la mort accidentelle de son demi-frère, Miles s'est banni de sa propre histoire. Il a quitté sa famille, abandonné ses études, et travaille, en Floride, à débarrasser les maisons désertées par les victimes des subprimes. Amoureux d'une fille trop jeune, passible de détournement de mineure, Miles fait bientôt l'objet d'un chantage et est obligé - encore une fois - de partir. Il trouve alors refuge à Brooklyn où son fidèle ami Bing Nathan squatte une maison délabrée, en compagnie de deux jeunes femmes, elles aussi condamnées à la marge par l'impossibilité d'exprimer ou de faire valoir leurs talents respectifs. Désormais, Miles se trouve géographiquement plus proche de son père, éditeur indépendant qui tente de traverser la crise financière, …
Image
A la découverte de la littérature américaine


J'ai découvert cet été les carnets de route de François Busnel et j'ai décidé moi aussi de partir à la découverte des auteurs américains.




Paul Auster

Paul Auster est né le 3 février 1947 à Newmark dans le New Jersey. Une partie de son oeuvre évoque la ville de New York, notamment le quartier de Brooklyn où il vit.

son oeuvre :

- 1982 : Fausse Balle, roman publié sous le pseudonyme de Paul Benjamin
- 1988 : Trilogie new-yorkaise :               La Cité de verre (1985)               Revenants (1988)               La Chambre dérobée (1988)
- 1989 : Le voyange d'Anna Blume
- 1990 : Le Noël d'Auggie Wren
- 1991 : La Musique du hasard
- 1993 : Lévithan
- 1994 : Mr. Vertigo
- 1999 : Tombouctou
- 2002 : Le Livre des illusions
- 2004 : La Nuit de l'Oracle
- 2005 : Brooklyn Follies
- 2007 : Dans le scriptorium
- 2009 : Seul dans le noir
- 2010 : Invisible
- 2011 : Sunset Park

Image
L'homme qui voulait vivre sa vie Douglas Kennedy

roman écrit en 1997
pocket
496 pages


4ème de couverture :

Avocat, marié et père de deux enfants, Ben Bradford, 30 ans, mène en apparence une vie confortable et sans histoire. En fait, il déteste son métier (il rêvait d'être photographe) et son couple part à vau-l'eau. Quand il découvre que sa femme a une liaison avec Gary, un photographe, et qu'elle demande le divorce, il est dévasté. Il va chez l'amant, leur confrontation dégénère et Ben le tue par accident. Il s'arrange pour que le corps ne soit pas identifiable, fait croire à sa propre mort, puis endosse l'identité du défunt et disparaît, ayant pris soin d'envoyer à sa femme une lettre de rupture signée " Gary ".Installé à l'autre bout des États-Unis, dans une petite ville du Montana, il commence une nouvelle vie, se remet à la photo. Il se lie d'amitié avec un certain Rudy, journaliste et alcoolique. Celui-ci lui subtilise un jour de…
Image
Aime-moi... comme tu es Cathy Galliègue


4ème de couverture :

Emmanuelle n imaginait pas quitter la beauté sauvage de son Jura, sa belle vie à l abri du besoin, son mari anglais... et se retrouver dans le 16ème arrondissement parisien. Le contraste fut violent. Il y avait forcément un sens caché à cet exil. Un but ultime. Quelque chose. Ou quelqu un. Emmanuelle était une rêveuse. Elle croyait fermement que le bonheur, si on le veut vraiment, on va le chercher avec les dents! Elle espérait une surprise, de la fantaisie, un cocon protecteur en dehors des conventions, un héros qui la soulèverait de terre. Mais elle n avait pas intégré la version militaire, flic ou pompier à la liste de ses possibles. Et pourtant, Tom est arrivé. Un homme qui redoutait l amour plus que la mort. Un homme du GIGN. L histoire de cette femme morcelée et de cet homme en noir ira bien au-delà de ce qu une histoire d amour peut raconter. Il aura fallu la lutte, la souffrance, puis l acceptation. Il aura fallu se …
Image
Black out Marc Elsberg

4ème de couverture :
Et si le monde que nous connaissons, dépendant de l'électricité et des nouvelles technologies, était sur le point de disparaître ? 

Par une froide soirée d'hiver, les lumières de Milan s'éteignent. Puis c'est au tour de la Suède, de l'Allemagne, de la France... : partout en Europe, le réseau électrique est en train de lâcher. Menace terroriste ou défaillance technique ? Tandis que l'Europe s'enfonce dans l'obscurité et cède à la panique, plusieurs centrales nucléaires menacent la vie de million d'êtres humains. Une véritable course contre la montre commence alors pour Manzano, ex-hacker italien, croit savoir qui est responsable et cherche désespérément à en informer les autorités. 

Thriller européen brillamment mené, Black-out plonge le lecteur dans une réalité qui pourrait être demain la nôtre.

mon avis : une idée intéressante, un polar sympa mais pas un coup de cœur pour moi.

ma note : 3,5 / 5

Image
Ma mémoire assassine KIM Young-ha

4ème de couverture :
Un ex-tueur en série décide de reprendre du service. Seul problème : il a soixante-douze ans et vient d'apprendre qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer.

Sous ses dehors de vieillard inoffensif s'adonnant à ses heures perdues à la poésie et la philosophie, se cache un redoutable meurtrier qui a assassiné sans remords des dizaines de personnes. Aujourd'hui il repart en chasse alors que rôde autour de sa maison un homme qui menace de s'en prendre à sa fille adoptive bien-aimée.

S'engage alors une course contre la montre : tuer avant d oublier qui il est, avant que la maladie n'ait raison de lui, qu'il ne devienne prisonnier d'un temps sans passé ni futur.

Un étrange roman d'humour noir dont l'héroïne n est autre que la mémoire qui se dérobe et brouille les pistes. Et un suspense au dénouement stupéfiant, car derrière une histoire peut s'en cacher une autre dont le lecteur découvr…
Image
La part des flammes Gaëlle Nohant


4ème de couverture :

4 mai 1897. Autour de l'épisode méconnu du tragique incendie du Bazar de la Charité, La Part des flammes mêle les destins de trois figures féminines rebelles de la fin du XIXe siècle : Sophie d'Alençon, duchesse charismatique qui officie dans les hôpitaux dédiés aux tuberculeux, Violaine de Raezal, comtesse devenue veuve trop tôt dans un monde d'une politesse exquise qui vous assassine sur l'autel des convenances, et Constance d'Estingel, jeune femme tourmentée, prête à se sacrifier au nom de la foi. Qu'ils soient fictifs ou historiques (la duchesse d'Alençon, née duchesse de Bavière, est la sœur de Sissi), Gaëlle Nohant donne vie et chair à ses personnages dans une histoire follement romanesque, qui allie avec subtilité émotion et gravité. Tout à la fois porté par un souffle puissant, littéraire et généreux, La Part des flammes, nous entraîne de rebondissements en révélations à la manière d'un roma…
Image
Prendre Lily Marie Neuser

4ème de couverture :

Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux. Le corps d'une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert. Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu'elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d'Angleterre qui ne connaît pas les débordements. Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si ce n'étaient ces déviances auxquelles il s'adonne en secret. Mais son épouse peut le jurer : Damiano est innocent. Damiano est même victime. Victime, oui : de la complexité d'une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres. Premier volume d'un diptyque tiré d'un fait divers qui tourmenta l'Italie et l'Angleterre de 1993 à 2011, Prendre Lily, raconte la traque…
Image
Miss Alabama et ses petits secrets Fannie Flagg


4ème de couverture :

Il est loin le temps où Maggie représentait fièrement l'Alabama, au concours de Miss America. À 60 ans, fatiguée, elle pense avoir connu le meilleur de la vie et s'apprête à mettre fin à ses jours, sur la pointe des pieds, sans gêner personne. Seulement il fallait que Brenda téléphone à ce moment-là. Deux places pour un spectacle de derviches tourneurs, dans huit jours, ça ne se refuse pas... Pour faire plaisir à son amie, Maggie accepte de retarder l'échéance d'une semaine. Et ces quelques jours vont lui montrer que l'existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu'elle ne le croyait... " La romancière retrouve la plume, son optimisme à toute épreuve, et cisèle des héroïnes au caractère bien trempé. D'un pitch pseudo-triste, Fannie Flagg tire un roman envoûtant, à l'enthousiasme généreux. Un trésor d'endorphines. " Sandrine Mariette – ELLE " Dans ce roman drôle et …
Image
Cet instant-là Douglas Kennedy


4ème de couverture :
Écrivain new-yorkais, Thomas Neesbitt, reçoit à quelques jours d'intervalle deux courriers qui le replongent dans son passé : les papiers de son divorce après vingt ans de mariage, puis le journal de son premier amour. 1984. Parti à Berlin pour écrire, Thomas arrondit ses fins de mois en travaillant pour Radio Liberty. Il rencontre alors Petra, sa traductrice. Entre eux, naît une passion dévorante. Peu à peu, Petra lui confie son histoire et le récit de son passage à l'Ouest. Thomas est bouleversé. Rien désormais ne semble pouvoir séparer les deux amants...

mon avis : un gros coup de cœur pour moi. Cet histoire d'amour m'a bouleversée. Merci Monsieur Kennedy pour cette grande émotion et pour "cet instant là"....
ma note : 6 / 5 !!!!!