Articles

Affichage des articles du août, 2015
Image
La condition pavillonnaire Sophie Divry


4ème de couverture :

La condition pavillonnaire nous plonge dans la vie parfaite de M-A, avec son mari et ses enfants, sa petite maison. Tout va bien et, cependant, il lui manque quelque chose. L'insatisfaction la ronge, la pousse à multiplier les exutoires : l'adultère, l'humanitaire, le yoga, ou quelques autres loisirs proposés par notre société, tous vite abandonnés. Le temps passe, rien ne change dans le ciel bleu du confort. L'héroïne est une velléitaire, une inassouvie, une Bovary... Mais pouvons-nous trouver jamais ce qui nous comble ? Un roman profond, moderne, sensible et ironique sur la condition féminine, la condition humaine.

mon avis : roman qui m'a profondément touché. Je me suis reconnue dans beaucoup de situations de ce livre et il m'a remué. Une bonne découverte et je lirai avec plaisir les autres livres de cette auteure

ma note : 4,8 / 5
Image
Le renversement des pôles Nathalie Côte


4ème de couverture :

Couple : deux personnes de la même espèce considérées ensemble.Couples en vacances avec enfants : spécimen d'un genre particulier qui attend l'été avec impatience mais qui risque fort de finir la tête dans le sable.Les Bourdon et les Laforêt ont loué deux appartements voisins dans une résidence avec piscine en bord de mer. Chacun est arrivé avec la même envie : consacrer ce temps béni aux enfants, au repos, aux projets. Et tous sont rattrapés par leurs obsessions propres : fuir un mari ennuyeux, gagner vite plus d'argent, faire oublier qu'on a pris dix kilos, faire semblant que tout va bien. Passée l'euphorie de l'échappée belle, ils ne tarderont pas à découvrir que changer de vie a un prix, que la liberté exige du souffle et qu'elle ne s'achète jamais à bon compte.Avec un humour acide et une implacable clairvoyance, Nathalie Côte se fait entomologiste de la classe moyenne et pavillonnaire. En…
Image
Là où tombe la pluie Catherine Chanter

4ème de couverture : 
Accusée de meurtre, Ruth Ardingly est assignée à résidence. Enfermée, rejetée de tous, elle entreprend de reconstruire le puzzle de la tragédie qui a détruit son mariage et sa famille. Quelques années auparavant, Ruth et son mari Mark quittent Londres pour fuir leurs souvenirs et reconstruire leur vie. Ils emménagent à La Source, la maison de leur rêve. Tandis que le monde fait face à une sécheresse hors du commun, leur propriété est mystérieusement épargnée. Le couple s'attire la jalousie de ses voisins agriculteurs, la curiosité du gouvernement mais aussi le fanatisme d'une secte, La Rose de Jéricho, dirigée par une femme étrange, Amelia. Ses membres s'insinuent dans la vie de Ruth et Mark, de leur fille, Angie, et de leur petit-fils, Lucien. L'emprise d'Amelia sur Ruth grandit de jour en jour, au grand désarroi de son mari. Les relations s'enveniment entre les habitants de La Source, la tension mon…
Image
Tout ce qui est solide se dissout dans l'air Darragh McKeon


4ème de couverture :

Dans un minuscule appartement de Moscou, un petit prodige de neuf ans joue silencieusement du piano pour ne pas déranger les voisins. Dans une usine de banlieue, sa tante travaille à la chaîne sur des pièces de voiture et tente de faire oublier son passé de dissidente. Dans un hôpital non loin de là, un chirurgien s'étourdit dans le travail pour ne pas penser à son mariage brisé. Dans la campagne biélorusse, un jeune garçon observe les premières lueurs de l'aube, une aube rouge, belle, étrange, inquiétante. Nous sommes le 26 avril 1986. Dans la centrale de Tchernobyl, quelque chose vient de se passer. Le monde ne sera plus jamais le même.

mon avis : une de mes bonnes découvertes de la rentrée. L'après Tchernobyl vécut au quotidien par quelques personnes ordinaires : des paysans habitant près de la centrale, un chirurgien, un futur pianiste de 9 ans. Une plongée dans l'enfer de cette tra…
Image
Cassandra Todd Robinson


4ème de couverture :
Boo et Junior ne se sont pas quittés depuis l'orphelinat. Aujourd'hui adultes, ils sont videurs dans un club de boston. Avec leurs deux cent quinze kilos de muscles et leurs dix mille dollars de tatouages, ça leur va plutôt bien de jouer les durs. Mais quand on leur demande de rechercher la fille du procureur de Boston qui a disparu, ils vont devoir recourir à autre chose qu'à leurs biceps. Que la gamine fasse une fugue, soit. Il faut bien que jeunesse se passe. Mais quand elle se retrouve sous l'emprise de ses mauvaises fréquentations, c'est une autre histoire.

mon avis : Encore un très bon roman noir de chez Gallmeister. Je ne peux rien ajouter d'autre... à lire de toute urgence

ma note : 4,8 / 5
Image
L'enfer de Church Street Jake Hinkson


4ème de couverture :

Geoffrey Webb est en train de se faire braquer sur un parking. Et cette situation lui convient bien, il en redemanderait même. À son agresseur, il propose un marché : empocher les trois mille dollars qui se trouvent dans son portefeuille, le dépouiller de tout s'il le faut, en échange de cinq heures de voiture jusqu'à Little Rock, en Arkansas. Webb a besoin de se confesser. Ce braquage et ce pistolet pointé sur lui, il les mérite. Et il est prêt à expliquer pourquoi.

mon avis : Avec Gallmeister je ne suis jamais déçue. On rentre tout de suite dans le vif du sujet et on ne lâche plus le livre jusqu'à la fin. Un roman noir ou comment une personne ordinaire se trouve entraînée dans une spirale infernale et deviens un meurtrier malgré elle.
ma note : 4,8 / 5
Image
Les Quatre Saisons de l'Eté Grégoire Delacourt

4ème de couverture :

Été 99, dont certains prétendent qu’il est le dernier avant la fin du monde.
Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d’amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l’âge des quatre saisons d’une vie, se rencontrent, se croisent et s’influencent sans le savoir.
Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d’amour.

mon avis : bon j'avais résisté jusqu'à maintenant mais là j'ai craqué. J'aime beaucoup cet auteur et ce livre ne m'a pas déçue. Amour, nostalgie, un savoureux mélange qui m'a séduit une fois de plus. Merci Monsieur Delacourt pour ce livre qui se savoure comme les sucettes de notre jeunesse.
ma note : 4,9 / 5
Image
Du Domaine des Murmures Carole Martinez

4ème de couverture :
En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire "oui" : elle veut faire respecter son voeu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe... Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte. Carole Martinez donne libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. Elle nous entraîne dans son univers si sing…
Image
Le secret du mari Liane Moriarty
4ème de couverture :

Jamais Cecilia n aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n ouvrir qu après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l ouvre et le temps s arrête... À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles. 


mon avis :  un livre qui se lit d'une traite. Secrets de voisinage, mensonges par omission, comment vis-t-on quand une information de cette importance dégringole sur notre quotidien ? Des personnages avec des sentiments auxquel…
Image
Plus doux que la solitude Yiyun Li

Présentation de l’éditeur :
Des révolutions étudiantes de la place Tian'anmen au déracinement dans lequel les États-Unis maintiennent leurs migrants aujourd'hui, l'histoire de trois amis au destin brisé par un mystérieux accident. Servie par un style à l'élégance distanciée, une œuvre saisissante qui explore les tréfonds de la nature humaine, et notamment l'idée que même la plus innocente des personnes est capable du plus glacial des crimes...



mon avis : Une histoire mélancolique, un plongeon dans la Chine d'aujourd'hui. L'histoire de 4 adolescents que le destin sépare suite à un vol de poison. Suicide ou meurtre ? Comment les 3 "survivants" vont ils affronter le futur avec leur culpabilité ? une belle découverte pour moi


ma note : 4,8 / 5

Image
La couleur de l'eau Kerry Hudson

4ème de couverture :

Sous le charme, Dave, vigile dans un luxueux magasin londonien, laisse, partir une jeune voleuse qu’il venait de surprendre. Sa journée terminée, il la découvre dehors, à l’attendre. C’est le début d’une relation complexe, entre deux êtres abîmés, chacun dissimulant un lourd passé. Comment Alena, venue avec tant de projets de sa Russie natale, se retrouve-t-elle à la rue et sans papiers ? Pourquoi Dave vit-il comme en exil à quelques kilomètres de chez lui ? Qu’ont-ils bien pu traverser l’un et l’autre pour être si tôt désabusés ?
Le parcours d’Alena, lié aux réseaux de prostitution, est chargé de compromissions, de peurs et d’espoirs étouffés. L’histoire de Dave part des cités anglaises, à l’horizon bien bas, celle d’un garçon aux rêves d’aventure mais trop obéissant et un peu lâche. Page après page, ils s’apprivoisent, se rapprochent – en prenant soin d’éviter leurs zones d’ombre qui, bien évidemment, finiront par les rattrape…
Image
Richard Ford
En toute franchise

roman traduit de l’anglais (États-Unis) par Josée Kamoun

en librairie le 17 septembre 2015


4ème de couverture :

Nous sommes en 2012. Frank Bascombe, le héros récurrent de Richard Ford, en a fini avec sa vie d’ancien journaliste sportif et agent immobilier. À 68 ans, il coule une retraite paisible dans une ville tranquille du New Jersey. Paisible… jusqu’à ce que l’ouragan Sandy vienne frapper la côte est des États-Unis. Frank rend visite à son ex-femme, laquelle vit désormais dans une résidence médicalisée; recueille les confessions d’un vieil ami; et se trouve confronté à ses propres préjugés. En toile de fond, l’Amérique aujourd’hui, avec la bataille présidentielle Obama/Romney et la crise économique. Caustique, bavard, malicieux et politiquement incorrect, Frank Bascombe demeure incontestablement l’un des personnages les plus attachants de la littérature américaine actuelle. De quoi satisfaire ses nombreux fans, qui ne cessent de le réclamer depuis la…
Image
Une vie de cow-boy Alexandra Fuller


4ème de couverture :
En 2007, Alexandra Fuller entreprend des recherches documentaires sur l exploitation du gaz de schiste des hauts plateaux du Wyoming pour le New Yorker. Elle observe des plateformes de forage à perte de vue, « éclairées comme autant de tours Eiffel » : assez de démesure pour que l article prévu se transforme en un grand récit documentaire, dressant le portrait fascinant et bouleversant d une Amérique rurale au seuil d une catastrophe écologique et humaine. À travers la vie du jeune cow-boy Colton Bryant, qui incarne l Ouest rêvé des grands espaces sauvages l Ouest de la chasse, des rodéos, des pick-up et du camping l auteur donne à voir un territoire livré à une nouvelle ruée vers l or, où les hommes ont, depuis des générations, « le cheval et le pétrole dans le sang ».


mon avis : livre émouvant, leçon de vie, de nature et d'amitié. Quand l'extraction de gaz prend le contrôle des vies et le bénéfice devient une priorité au…
Image
Un Noël en famille Jennifer Johnston


4ème de couverture :

Suite à un accident de voiture, Henry, la cinquantaine, se réveille à l'hôpital, amnésique... Vont peu à peu se succéder à son chevet celles et ceux qui ont traversé sa vie : est-il encore marié à Stephanie, cette femme énergique, à l'allure autoritaire ? Quelles étaient vraiment ses relations avec Ciara, sa fille de seize ans ? Son fils Donough lui cacherait-il quelque chose ? Et qui est Sebastien, ce bel homme qui le veille jour et nuit ? Au fur et à mesure que son corps se répare, ses souvenirs reviennent et, avec eux, des sentiments d'urgence et de culpabilité. Il faudra un peu de temps, un drame et la magie d'un soir de Noël pour que les liens se renouent...

mon avis : Je continue ma découverte des auteurs irlandais grâce à François Busnel et ses carnets de route. Cette fois, j'avoue que je n'ai pas accroché autant que je le pensais. Le thème du livre est intéressant mais je me suis rapidement ennuyé…
Image
Les évaporés Thomas B. Reverdy


4ème de couverture :
Ici, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il s'est évaporé. Personne ne cherche à le retrouver, pas de crime pour la police, honte et silence du côté de la famille. Sans un mot, Kase un soir a disparu. Comment peut-on s'évaporer si facilement sans laisser de trace ? Et pour quelles raisons ? C'est ce que cherche à comprendre Richard B., venu au Japon afin d'aider Yukiko à retrouver son père. Pour cette femme qu'il aime encore, il mène l'enquête dans les quartiers pauvres de Sanya à Tokyo. Ce roman profondément poétique allie découverte du Japon, encore bouleversé par la catastrophe de Fukushima, et réflexion sur notre désir, parfois, de prendre la fuite.

mon avis : Encore une belle découverte pour moi. La vie au Japon après le Tsunami, les personnes qui disparaissent, la mafia qui règne et profite de la catastrophe pour s'enrichir et terroriser les personnes qui ont tout perdu. Un aspec…
Image
La vie aux aguets William Boyd

4ème de couverture :

Ruth est inquiète. Depuis quelques semaines, le comportement de sa mère est pour le moins étrange : elle se sent épiée et ne cesse de répéter qu'elle court un grave danger. Qui pourrait donc s'en prendre à une vieille femme menant une existence paisible dans un cottage anglais? Personne.
A moins que cette femme ne soit pas tout à fait celle qu'elle prétend être...

mon avis : je continue ma découverte des auteurs grâce à François Busnel avec cet auteur anglais que je ne connaissais pas. J'ai dévoré ce livre qui nous plonge dans la période du début de la seconde guerre mondiale quand les services secrets britanniques effectuaient un travail de diffusion de fausses informations mais qui devaient sembler réelles afin que l'Amérique se lance dans le conflit. Une belle histoire sur ces hommes et ces femmes de l'ombre sans lesquels la guerre n'aurait pas été ce qu'elle a été.
ma note : 4,8 / 5