Articles

Affichage des articles du novembre, 2015
Image
La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert Joël Dicker

4ème de couverture :

À New York, au printemps 2008, alors que l Amérique bruisse des prémices de l élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d écrire le nouveau roman qu il doit remettre à son éditeur d ici quelques mois. Le délai est près d expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d université, Harry Quebert, l un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l enquête s enfonce et il fait l objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola…
Image
Avec tes yeux Sire Cedric


4ème de couverture :

Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D'épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu'il a déjà fragile. Si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer. 
mon avis : Premier livre de Sire Cedric pour moi avec un peu d’appréhension ayant entendu le pire et le meilleur sur cet auteur. Une histoire prenante et une lecture facile, Livre dévoré rapidement qui m'a complètement rendue accro et dont j'ai voulu connaître le dénouement au plus tôt, genre j'emmène mon livre partout où je vais tant que je ne l'ai pas fini.... Bref un livre qui m'a bien déconnectée a…
Image
Les Échoués Pascal Manoukian


4ème de couverture :

« Le chien était revenu. De son trou, Virgil sentait son haleine humide. Une odeur de lait tourné, de poulet, d épluchures de légumes et de restes de jambon. Un repas de poubelle comme il en disputait chaque jour à d autres chiens depuis son arrivée en France. Ici, tout s était inversé, il construisait des maisons et habitait dehors. Se cassait le dos pour nourrir ses enfants sans pouvoir les serrer contre lui et se privait de médicaments pour offrir des parfums à une femme dont il avait oublié jusqu à l odeur... »

1992. Lampedusa est encore une petite île tranquille et aucun mur de barbelés ne court le long des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Virgil, le Moldave, Chanchal, le Bangladais, et Assan, le Somalien, sont des pionniers. Bientôt, des millions de désespérés prendront d assaut les routes qu ils sont en train d ouvrir.
Arrivés en France, vivants mais endettés et sans papiers, les trois clandestins vont tout partager, les m…
Image
Stupeur et tremblements Amélie Nothomb


4ème de couverture :



Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant.
D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante de toilettes, celui de l'humiliation dernière. Une course absurde vers l'abîme - image de la vie -, où l'humour percutant d'Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.
Entre rire et l'angoisse, cette satire des nouveaux despotismes aux échos kafkaïens a conquis un immense public et valu à l'auteur d'Hygiène de l'assassin le Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999.

mon avis : bon j'avo…
Image
Pont-Saint-Esprit
les cercles de l'enfer Laurent Mantese


4ème de couverture :

Parce qu'une histoire se déroule forcément quelque part, la collection LoKhaLe trouve son inspiration près de chez vous. Dans des lieux que vous connaissez bien. Autour de faits dont vous avez peut-être même entendu parler…

Ainsi, au cours de l'été 1951, la commune de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard, fut-elle la proie d'un phénomène de contagion inconcevable: près de trois cents personnes manifestèrent des troubles du comportement accompagnés de violentes crises d'hystérie et d'hallucinations sensorielles. À travers un texte fort, empreint d'humanité, Laurent Mantese revient au cœur de l'enfer vécu par les habitants et reconstitue, quasiment heure par heure, le déroulé tragique des événements.

L'article qui accompagne ce court roman apporte un éclairage tant scientifique qu'historique et contextuel à cette affaire hors norme et propose de faire le point d'une manière …
Image
L'innocence des bourreaux Barbara Abel



4ème de couverture : 

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d'autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d'acheter ce qui manquait pour son repas. Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s'il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent... Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d'euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s'inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l'horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince...

mon avis : très bon polar d'un auteur que …
Image
Alexis Vassilkov
ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant Bernard Prou

4ème de couverture :

À la veille de sa mort, Guy de Maupassant connaît une ultime idylle avec la peintre Lioubov Andréievna Vassilkova. Les tribulations d’Alexis, leur fils irrévélé, le conduisent dans la Russie révolutionnaire. Bientôt le jeune médecin fait partie de l’entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny, en Sibérie, où il est initié à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine. Ses engagements, sa bonne fortune, l’appui occulte d’un chamane yakoute et l’amour de la belle Ayami, lui rendent la liberté et la France de son enfance. En 1940, Alexis rejoint la Résistance dans le maquis de Haute-Loire.
Les aventures d’Alexis Vassilkov, personnage hors du commun que le dramaturge Fernando Arrabal a qualifié de héros strogoffien, épousent les turbulences du XXème siècle jusque bien après-guerre dans un même souffle épique et picaresque.


mon avis : Livre découvert grâce à Gérard Colla…
Image
Patte de velours, œil de lynx Maria Ernestam


4ème de couverture :

Sara et Björn s'installent à la campagne dans la maison qu'ils viennent de rénover. Un paradis d'espace et de liberté pour eux comme pour leur chat. Le couple d'en face, leurs seuls voisins, est charmant. Ils n'ont qu'un seul défaut, leur propre chat, un animal belliqueux qui défend son territoire toutes griffes dehors. Bientôt, une guerre des nerfs s'engage, oeil de lynx contre patte de velours. Et c'est délicieusement cruel. On ne choisit pas ses voisins. Leur chat encore moins.

mon avis : ah le thème des voisins. Barbara Abel nous avait déjà fait connaitre les amours et haines entre voisins. Ici Maria Ernestam nous emmène à la campagne dans une maison que viennent de faire rénover Sara et Bjorn afin d'échapper aux problèmes de voisinage en ville. Leur petit paradis tiendra t-il ses promesses ? un roman court et surprenant
ma note : 4,5 / 5
Image
Les haines en moins Eric Le Guilloux


4ème de couverture :

«Papa... J'ai toujours trouvé ce mot étrange. Ça sonne un peu comme une double détonation : «Pan Pan !», les haines en moins...»

C'est de son lit d'hôpital que Sacha nous confie son histoire, le meilleur comme le pire...

Celle d'un jeune homme ordinaire abîmé par la vie qui rencontre au hasard des rues parisiennes deux femmes :

La première, patronne de bar de nuit haute en couleurs, fera de lui un fils.

La seconde, jeune artiste de Montmartre, fera de lui un père. Enfin, Zadig, son fils, fera de lui un homme...

Une ode à la paternité tout en amour et en subtilité. Un magnifique premier roman d'une grande tendresse qui nous fait passer du rire aux larmes et nous hante encore longtemps une fois la dernière page tournée.

mon avis : livre découvert grâce à lecteurs.com et son opération "68 premiers romans français, 68 premières fois". Gros coup de cœur pour moi, l'histoire de ce jeune homme qui découvre …
Image
D'après une histoire vraie Delphine de Vigan


4ème de couverture :

« Tu sais parfois, je me demande s'il n y a pas quelqu'un qui prend possession de toi. »


mon avis : L'histoire est celle de Delphine, écrivain, et compagne de François B., qui après avoir écrit un livre intime et bouleversant se retrouve face au syndrome de la page blanche. Elle rencontre dans une soirée une certaine L. qui va petit à petit devenir sa meilleure (et exclusive) amie et faire le vide autour d'elle pour "son bien" afin qu'elle puisse de nouveau écrire une histoire "vraie" et pas seulement une fiction. On suit la descente aux enfers de Delphine qui se trouve en face d'une personne manipulatrice et on retrouve l'idée de Misery de Stephen King. Alors la question reste : histoire vraie ou imagination de l'auteur ? Un livre prenant que l'on lit d'une traite mais je suis un petit déçue de ne pas avoir retrouvé l'émotion de son dernier livre et de &…