Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Vincent qu'on assassine de Marianne Jaeglé

Image
Vincent qu'on assassine Marianne Jaeglé

Gallimard 320 pages

4ème de couverture :
Auvers-sur-Oise, juillet 1890. Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, blessé à mort. Il n'a pas tenté de se suicider, comme on le croit d'ordinaire. On lui a tiré dessus. Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman retrace dans un style épuré les deux dernières années de la vie du peintre et interroge sa fin tragique. Qui est responsable de sa mort ? Pourquoi l'a-t-on tué ? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer cent vingt années durant ? En montrant Vincent Van Gogh aux prises avec son temps, avec ceux qui l'entourent et avec la création, le roman rend justice à un homme d'exception que son époque a condamné à mort.

mon avis : un coup de cœur, un livre qui m'a permis de mieux comprendre qui était Vincent Van Gogh et redécouvrir son oeuvre. Folie ou génie, la fin de la vie d'un homme exce…

Treize d'Aurore Bègue

Image
Treize Aurore Bègue

RUE FROMENTIN 140 pages

4ème de couverture :

Alice a treize ans. Elle part en vacances avec ses parents et sa sœur Marie, son aînée de trois ans. Sur la côte d'azur écrasée de soleil, la famille retrouve un couple d'amis des parents. Durant cet été, Alice voit Marie changer. Les trois ans qui les séparent lui semblent de plus en plus infranchissables. Sa soeur s'éloigne. Elle observe aussi avec de plus en plus de réalisme le couple que forment ses parents : une mère psychologiquement fragile, instable et un père qui surjoue le bonheur familial pour prétendre que tout est normal. On est jamais aussi lucide qu'à treize ans. Alice comprendra avant tout le monde le drame qui se noue durant ces vacances et qui marquera toute sa vie. Un premier roman fort et émouvant sur l'adolescence, la découverte de la séduction et des faux-semblants.

mon avis :  Lisez-le... Un premier roman qui aborde le thème du début de l'adolescence et de ses questionnement…