Les étoiles s'éteignent à l'aube de Richard Wagamese



Les étoiles s'éteignent à l'aube

Richard Wagamese



ZOE EDITIONS
288 pages


4ème de couverture :

Franklin Starlight a tout juste seize ans lorsqu'Eldon, son père ravagé par l'alcool, le convoque à son chevet et lui demande de l'emmener au cœur de la montagne, là où, traditionnellement, on enterre les guerriers.

Au cours de leur voyage, le fils affronte un jeune grizzli, ramène poisson ou gibier et construit des abris contre la pluie, tandis qu'Eldon lui raconte comment il a rencontré l'amour de sa vie, pourquoi il a sombré dans l'alcool et d'où vient leur patronyme qui évoque les temps indiens immémoriaux. Pendant ce périple, père et fils répondent, chacun à sa manière, à leur besoin d'apaisement identitaire.

Ce roman au style brut et aux dialogues taiseux est un allé simple pour les terres sauvages du centre du Canada.



Richard Wagamese appartient à la nation ojibwé. Il est le premier lauréat indigène d'un prix de journalisme national canadien et est régulièrement récompensé pour ses travaux. Il vit actuellement à Kamloops, en Colombie britannique. Les Étoiles s'éteignent le matin est son premier roman traduit en français.


mon avis : un magnifique roman nature writing. Un voyage au cours duquel un père et son fils apprennent à mieux se connaitre. Franklin va enfin connaitre ses origines et Eldon une paix de l'âme avant de s'éteindre. Une très belle découverte

"les histoires se racontent mot après mot, dit-il tranquillement. C'est quelque chose que ta grand-mère disait. Les histoires se racontent mot après mot. Peut-être qu'elle parlait de la vie. Toutefois, je n'étais pas assez attentif pour entendre cela."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Underground railroad de Colson Whitehead

Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam

Depuis l'au-delà de Bernard Werber