Tout est brisé de William Boyle




Tout est brisé

William Boyle



Gallmeister
207 pages


4ème de couverture :

Tout semble brisé dans la vie d'Erica qui ne peut compter sur l'aide de personne pour s'occuper de son père, tout juste sorti de l'hôpital. Son fils Jimmy, qui arrive à l'improviste après plusieurs années de silence, ne lui offre aucun soulagement car lui-même se sent mal à l'aise face à sa famille dans ce quartier de Brooklyn trop hanté par ses souvenirs. Il prend au contraire une nouvelle fois la fuite pour se réfugier chez des amis, à 80 km de l'Etat de New York, où il se sent plus perdu que jamais. Alors qu'une tempête se prépare, Jimmy appelle sa mère, et Erica n'hésite pas à prendre la route en affrontant les éléments déchaînés pour venir au secours de ce fils devenu sa seule raison de vivre. Et tous deux se retrouvent dans une atmosphère de fin du monde. William Boyle revient ici au décor et aux personnages de Gravesend qu'il évoque avec une mélancolie déchirante, celle-là même que lui inspire Bob Dylan lorsqu'il chante Everything is broken.


mon avis : Merci aux Editions Gallmeister et à Léa de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant première. Un livre qui aborde le sujet des conflits et l'incompréhension entre les générations et qui nous plonge dans l'Amérique d'aujourd'hui, le désespoir des jeunes qui ne trouvent pas leur place dans le monde actuel. Une lecture puissante et nostalgique...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Underground railroad de Colson Whitehead

Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam

Depuis l'au-delà de Bernard Werber