Articles

Affichage des articles du 2018
Image
Dust Sonja Delzongle
Folio 560 pages

4ème de couverture :
Quelque part en Afrique, la mort rôde... 2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s'amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d'une longue série. 2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans. Appelée en renfort par le chef de la police kenyane, Hanah Baxter, profiteuse de renom, va s'emparer des deux enquêtes. Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l'envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultramodernité et superstitions. Mais elle ne s'attend pas à ce qu'elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d&#…
Image
Le projet Shiro David Khara

10 x 18
336 pages


4ème de couverture :

Habitué à abattre ses ennemis de sang-froid, l'agent du Mossad Eytan Morg est sur la brèche. Son mentor a été enlevé et son seul espoir de le retrouver est de s'allier avec sa plus grande rivale. Du Maryland à Tokyo en passant par la République tchèque, à l'heure où le présent semble prêt à répéter les erreurs du passé, s'engage un combat à la mesure de l'Histoire...


mon avis : Après le projet Bleiberg, voici le projet Shiro. On retrouve Eytan cette fois en prise avec des secrets d'expérimentations pendant la seconde guerre mondiale mais coté japonais cette fois. On apprend encore des choses qui se sont déroulées pendant et après la guerre. Est ce que je vais encore découvrir d'autres secrets dans le 3ème opus ?
Image
Le projet Bleiberg David Khara 10 x 18 312 pages

4ème de couverture :
Son père ? Assassiné. Sa mère ? Assassinée. Pour Jay Novacek, la semaine commence à être chargée. D'autant qu'en terme d'héritage, à part un drapeau américain, un médaillon nazi et un agent du Mossad à ses trousses, ce n'est pas l'Eldorado. Pire, il semblerait qu'on se dispute sa tête à grands coups de revolver... Peu habitué à danser avec les balles, Novacek va devoir apprendre. Et vite, s'il veut survivre.

Venue des heures les plus sombres de l'Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l'humanité tout entière. N'est-il pas déjà trop tard pour l'arrêter ?


mon avis :  Un nouveau livre de David Khara que j'ai dévoré. Une très bonne intrigue, une plongée dans l'horreur de la deuxième guerre mondiale et des expériences effectuées par les nazis, tous les ingrédients sont réunis pour que je lise le suivant dans la foulée....
Image
Les Déraisons Odile d'Oultremont
Les Editions de l'Observatoire 224 pages

4ème de couverture
La vie d'Adrien et de Louise est un chaos enchanteur.
Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien.
Ouvrière qualifiée de l'imaginaire, elle désaxe la réalité pour illuminer leur ordinaire.
Leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l'agenda stratégique de l'employeur d'Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme.
Pendant que les médecins mettent en place un protocole que Louise s'amuse à triturer dans tous les sens, l'employé modèle est exilé par un plan social aux confins d'un couloir.
Sidéré, Adrien choisit pour la première fois de désobéir : il déserte son bureau vide pour se dévouer tout entier à Louise, qui, jour après jour, perd de l'altitude.
Mais peut-on vraiment larguer les amarres et disparaître ainsi sans prévenir ?
Et les frasques les plus poétiques peuvent-elles tromper la mélanc…
Image
Oscar et la dame rose Eric-Emmanuel Schmitt
4ème de couverture :
Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Marie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende.

mon avis :  Suite à un échange au dernier club de lecture, on m'a conseillé ce livre que je n'avais jamais lu. Je ne vous ferai pas l'affront de vous en parler davantage, qu'en vous disant que si ce n'est pas déjà fait, foncez... un petit bijou d'histoire, un livre qui reste dans les mémoires
Image
Par accident Harlen Coben
France Loisirs 320 pages

4ème de couverture :
L’officier Napoleon Dumas n’obéit qu’à une seule loi, la sienne. Quand on retrouve sur la scène de meurtre d’un policier les empreintes de Maura, son amour de lycée disparue il y a quinze ans, c’est selon ses règles que Nap est décidé à enquêter. Les coïncidences semblent bien trop nombreuses dans cette affaire : peu avant la disparition de Maura, Leo, le frère jumeau de Nap, et sa petite amie Diana avaient été retrouvés morts sur la voie ferrée. Un double suicide auquel Nap n’a jamais cru. Or Rex, l’officier qui vient de mourir, était aussi un de leurs camarades de lycée. Que s’est-il passé à l’époque ? Quel lien unissait ces quatre adolescents ? Nap n’a jamais perdu l’espoir de retrouver Maura et de découvrir la vérité sur la mort de son frère. Mais est-il prêt à tout entendre ?

mon avis :  Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre de cet auteur mais les Quais du Polar ont relancé la m…
Image
Les huit montagnes Paolo Cognetti
Stock 304 pages

4ème de couverture :
 « Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus  de nos têtes. »

Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes.  Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana,  au coeur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la  montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers,  puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès  de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son  passé – et son avenir.
Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle  l’intime à l’universel et signe un grand roman d’apprentissage  et de filiation.

mon avis : un livre lu dans le cadre d'une lecture commune. La première partie m'a beaucoup fait penser aux livres de Marcel Pagnol. Puis la montagne devient le personnage principal de l'histoire et cette fois on a l'…
Image
Atomes crochus David Khara
J'ai Lu 377 pages

4ème de couverture :
Aéroport de Fort Worth, Dallas. Deux voyageurs essoufflés viennent de rater leur vol pour Paris et se le reprochent mutuellement : Enzo Meazza, un criminel en col blanc tout juste sorti de prison, et Janet Livingston-Pierce, ingénieur en déplacement professionnel. L'avion explose quelques secondes après son décollage... A peine remis du choc, ils sont pris pour cible par des hommes armés. Pourquoi en ont-ils après eux ? Leur commanditaire serait-il le mystérieux Griffon traqué par le FBI depuis des années ? Une seule certitude : Janet et Enzo n'auraient jamais dû se rencontrer...

mon avis :  Encore un livre de cet auteur rencontré lors des Quais du Polar. Un style différent cette fois, pas de surnaturel, juste des tueurs qui n'hésitent pas à faire sauter un avion pour éliminer une personne dont la tête est mise à prix. Pourquoi ? et surtout pourquoi un homme tel qu'Enzo est devenu un danger …
Image
Ils ont voulu nous civiliser Marin Ledun
Flammarion 226 pages

4ème de couverture :
Thomas Ferrer n'est pas un truand. Pas vraiment. Les petits trafics lui permettent de sortir la tête de l'eau, même si la vie n'a pas été tendre avec lui. De petits larcins en détournements de ferraille, le voilà face à face avec un truand, un vrai cette fois. Celui-ci, laissé pour mort par Ferrer, embarque deux frères assoiffés de vengeance à la poursuite de son agresseur. La traque sera sans pitié, alors qu'une puissante tempête s'abat sur la région.

mon avis :  un roman et un rencontre dans le cadre des Quais du Polar grâce à Lecteur.com. J'ai dévoré ce roman qui est, à mon avis, dans le même style de que Grossir le ciel de Franck Bouysse. Une lutte à mort pour la survie, un homme irascible qui vit seul au milieu de la nature et qui a connu la guerre d'Algérie. Une lutte pour la survie et pour l'argent face à la colère des hommes et de la nature.
Image
Pays provisoire Fanny Tonnelier
Alma Editeur 250 pages

4ème de couverture :
Richement documenté, le premier roman de Fanny Tonnelier raconte les tribulations d'une jeune femme rieuse et volontaire partie au début du XXe siècle à la conquête de Saint-Pétersbourg. Amélie Servoz, jeune modiste d'origine savoyarde installée depuis quelques années dans la capitale russe, assiste avec inquiétude à la déliquescence de l'Empire. Nous sommes en 1917, les combats de rue font rage, sa boutique de chapeaux et accessoires de mode est vandalisée. Découragée, elle décide de fuir la Russie accompagnée de son amie Joséphine, institutrice dans une maison bourgeoise. Non sans mal, elles montent dans un train pour la Finlande et la frontière suédoise, en ignorant qu'elles devront passer par la Norvège, l'Écosse puis l'Angleterre pour rallier la France occupée. Le voyage – risqué – est propice aux rencontres diverses. Aux souvenirs aussi, qui nous font découvrir en mai…
Image
Où on va, papa ? Jean-Louis Fournier
Le Livre de Poche 160 pages

4ème de couverture :
Un père décide d'écrire un livre à ses deux garçons handicapés : ses peines, ses remords mais aussi ses joies. Une œuvre littéraire plus que documentaire, sorte de déclaration d'amour disloquée, dans un style incisif et clair, faits de chapitres courts comme des respirations suspendues. 150 pages pour se souvenir de Mathieu et de Thomas, rire pour ne pas pleurer.

mon avis :  Un livre différent de mes lectures habituelles. Un témoignage d'un père sur le handicap de ses enfants avec beaucoup d'humour et on alterne entre les pleurs et le rire. Merci Marion de m'avoir conseillé ce livre
Image
Une nuit éternelle David Khara

10 x 18 360 pages

4ème de couverture : 
Barry Donovan, de la NYPD, reprend du service après une longue convalescence pour élucider le meurtre rituel d'un pasteur noir et de son fils. Barry Donovan, flic new-yorkais, reprend du service après une longue convalescence. Dès son premier jour, il fait face à une affaire sordide, un crime violent à élucider : le meurtre d'un pasteur noir et de son fils. Dans des conditions abominables : égorgés et la main gauche tranchée. Qui peut être à l'origine d'un crime rituel aussi barbare ? Barry pourrait compter sur son meilleur ami Werner Von Lowinsky. Un homme pas comme les autres, qui n'en est plus vraiment un. Transformé en vampire en pleine guerre de Sécession, Werner a plus de deux cents ans et a pour (mauvaise) habitude d'aider son ami à résoudre ses enquêtes. Peut-on rêver meilleur coéquipier qu'une créature capable de se transformer, d'hypnotiser, d'effacer la mé…
Image
Les vestiges de l'aube David Khara 10 x 18 164 pages 

4ème de couverture :

Un thriller moderne et légèrement fantastique dans un Manhattan post-09/11 aux accents gothiques, dans lequel un flic et un vampire font équipe pour résoudre une affaire de crimes crapuleux. Barry Donovan, policier New Yorkais, vit sa vie sans joie depuis qu'un drame personnel a bouleversé son existence le 11 septembre 2001. Werner Von Lowinsky, vampire depuis la guerre de sécession, vit sa non-vie en solitaire. Pour combler leur solitude, Barry et Werner se rencontrent sur Internet (tchat) et c'est ainsi que leurs premiers échanges auront lieu, et par la suite, la confiance s'installant, leur rencontre physique. Il se trouve que le flic travaille sur une histoire de meurtres. Plusieurs hommes d'affaires ont été retrouvés abattus d'une balle dans la tête. Du travail de pro. Aucun lien évident ne semble relier les victimes. L'enquête piétine un moment jusqu'à ce le va…
Image
Toutes blessent la dernière tue Karine Giebel
Belfond 744 pages

4ème de couverture :
Maman disait de moi que j'étais un ange.
Un ange tombé du ciel.
Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais... Je connais l'enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j'avais quelqu'un à qui parler...


Tama est une esclave. Elle n'a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin...

Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu'au dernier.


Gabriel est un homme qui vit à l'écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D'où vient-elle ?

R…
Image
Eparse Lisa Balavoine
JC Lattès 208 pages

4ème de couverture :
À travers une série de fragments, Lisa Balavoine – la quarantaine, divorcée et mère imparfaite de trois enfants – fait le tour de son existence comme on fait le tour du propriétaire, et signe le roman espiègle et nostalgique de toute une génération.
Convoquant la mémoire de chansons, de films, d’événements emblématiques des années 80 à aujourd’hui, entremêlant souvenirs de jeunesse et instantanés de sa vie quotidienne, elle fait de son histoire intime un récit dans lequel chacun peut se reconnaître. Car les questions qu’elle pose (sur l’éternel recommencement de l’amour, sur les héritages et la transmission…) sont les nôtres. Car ses doutes, ses joies, ses peines fugaces ou durables, nous les connaissons. Car les inventaires audacieux qu’elle propose (description à la Perec d’un tiroir de salle de bain, arguments pour ou contre la vie de couple, liste de ses phobies, déclarations d’amour aux acteurs qu’elle a …
Image
J'aimais mieux quand c'était toi Véronique Olmi
Le livre de poche 128 pages

4ème de couverture :
 « Aller vers cet homme ça n'était pas chercher le sens de la vie. Mais vivre l'état extrême de la vie. Et oublier tout ce que je savais. Tout ce que nous savions tous deux, à nos âges. Ce que nous avions accumulé de désillusions, d'appréhensions et de faillites. Le besoin de se rejoindre plus fort que tout. »

Nelly a 47 ans et vit à Paris avec ses deux enfants. Elle est comédienne de théâtre. Un soir, quand débute la représentation, elle reconnaît dans le public l’homme qui l’a quittée quelques mois auparavant, qu’elle aime toujours, et dont elle a refoulé jusqu’au nom. Elle se retrouve à nouveau prise dans les tumultes de la passion.

mon avis :  un très beau livre "juste fait pour moi". L'auteur mets des mots exacts sur les sentiments et l'on se sent attiré par un vertige jusqu'à la fin de l'histoire. Mon premier livre de cet auteur…
Image
La femme qui ne vieillissait pas Grégoire Delacourt
JC Lattès 256 pages

4ème de couverture :
«  À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément.  »

Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt.
Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes.
Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre.
Et puis, il y a Betty.

mon avis :  Un livre agréable à lire d'un auteur que j'aime beaucoup et qui m'a changé les idées en cette période où le moral n'est pas au plus haut. Mais je ne sais pas si c'est dû à mon état d'esprit du moment, je n'ai pas retrouvé l'émotion de ses derniers livres.
Image
Celui qui disait non Adeline Baldacchino Fayard 272 pages

4ème de couverture :
Quand August et Irma comprennent que la politique rattrape toujours ceux qui s’en défendent, il est déjà trop tard pour survivre, mais encore temps de mourir libres.
Le 13 juin 1936, un homme perdu dans la foule, sur le quai d’un chantier naval de Hambourg, refuse de saluer Hitler. Le 28 avril 1942, une femme fait partie du premier convoi des gazées de Ravensbrück. Ou comment une histoire d’amour devient une histoire d’insoumission.
Ce roman est leur tombeau, dédié aux vivants qui voudraient se souvenir de l’avenir.

mon avis : un premier roman lu dans le cadre des 68 Premières Fois. Un livre qui se veut témoignage historique et que j'ai trouvé très difficile à lire. On connait les horreurs perpétrées par les nazis pendant la dernière guerre mais ce livre me les as fait vivre de l'intérieur et je pense faire des cauchemars pendant quelques temps. Âmes sensibles s'abstenir...
Image
L'invention des corps Pierre DucrozetActe Sud 304 pages

4ème de couverture :

Dès les premières pages, L'invention des corps s'élance dans le sillage d'Alvaro, jeune prof mexicain, surdoué de l'informatique, en cavale après les tragiques événements d'Iguala, la nuit du 26 septembre 2014 où quarante-trois étudiants disparurent, enlevés et assassinés par la police. Rescapé du massacre, Alvaro file vers la frontière américaine, il n'est plus qu'élan, instinct de survie. Aussi indomptable que blessé, il se jette entre les griffes d'un magnat du Net, apprenti sorcier de la Silicon Valley, mécène et apôtre du transhumanisme, qui vient de recruter une brillante biologiste française. En mettant sa vie en jeu, Alvaro s'approche vertigineusement de l'amour, tout près de trouver la force et le désir d'être lui-même. Exploration tentaculaire des réseaux qui irriguent et reformulent le contemporain - du corps humain au World Wide Web -, L…
Image
L'expérience Cendrillon Sébastien Fritsch
Editions fin mars début avril 362 pages

4ème de couverture :

Fuir : Milica n’a pas d’alternative. Parce que son mari est mort, dans sa maison réduite en cendres. Parce qu’elle ne sait ni qui l’a rendue veuve ni qui pourrait lui venir en aide. Parce que dans chaque ville qu’elle traverse, d’un bout à l’autre de l’Europe, de nouvelles questions se lèvent et de nouveaux cadavres tombent.
Alors, elle continue. Sans savoir si sa course la rapproche de la délivrance ou de sa propre fin.

mon avis :  un livre qui nous entraine dans une course poursuite dans laquelle on ne s'ennuie pas 5 minutes. Un rythme effréné, une belle découverte pour moi
Image
L'Attrape-souci Catherine Faye
Mazarine 300 pages

4ème de couverture :
Décembre 2001. Lucien, onze ans, vient d’arriver à Buenos Aires avec sa mère. Dans une librairie, il est captivé par de mystérieuses petites boîtes jaunes. Dedans, de minuscules poupées. Selon une légende, si on leur confie ses soucis avant de s’endormir, le lendemain, ils se sont envolés.
Le temps  qu’il choisisse son attrape-souci, c’est sa mère qui s’est envolée. Disparue.
Lucien part à sa recherche. Se perd.
Au fil de  ses errances, il fait des rencontres singulières. Cartonniers, prostituées, gamins des rues avec qui il se lie, un temps. Et grâce à qui, envers et contre tout, il se construit, apprend à grandir. Autrement.
Rebaptisé  Lucio par ses compagnons de route, cet enfant rêveur et déterminé incarne ce possible porte-bonheur que chacun a en soi.

mon avis : un livre lu dans le cadre des 68 Premières Fois.  Lucio est à Buenos Aires avec sa mère en voyage. Lors d'un passage dans une librairie…
Image
Sherlock Holmes, le chien des Baskerville Arthur Conan Doyle
J'AI LU 190 pages

4ème de couverture :
Des cris lugubres résonnent dans la lande… Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l’origine de la mort de sir Charles Baskerville. Une malédiction plane sur cette famille depuis que l’ancêtre impie provoqua en son temps les forces dumal ! Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu’il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l’héritier nouvellement débarqué d’Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin aux spéculations. Pourtant, la mort frappe encore sur la lande. Et le manoir des Baskerville est le théâtre de phénomènes étranges…

mon avis :  Je découvre enfin une aventure du célèbre détective. Un très bon moment de lecture à renouveler très bientôt
Image
Les loyautés Delphine de Vigan
JCLattès 208 pages

4ème de couverture :

«  Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révelerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?"

mon avis : je retrouve avec plaisir la plume de Delphine de Vigan de No et moi. Un roman bouleversant dans lequel chacun est mis face à sa loyauté envers l'autre et cette loyauté l'empêche souvent de faire le bon choix. Une lecture comme je les aime
Image
Les Rêveurs Isabelle Carré
Grasset 304 pages

4ème de couverture :
«  On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance…  »
  I. C.

Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.


mon avis :  …

L'affaire Mayerling de Bernard Quiriny

Image
L'affaire Mayerling Bernard Quiriny

Rivages 270 pages 

4ème de couverture :
Qu'arrive-t-il aux habitants du Mayerling ? Cette résidence neuve de haut standing, aux occupants triés sur le volet, est une promesse de sérénité à laquelle succombent de nombreux acheteurs dans la ville de Rouvières. Mais derrière ses portes protégées par les digicodes, la vie se dérègle peu à peu. Les conflits et les accidents se succèdent. Les Lemoine, jeune couple dynamique, s'entre-déchirent. La très pieuse Mme Camy se retrouve nymphomane. M. Paul rêve d'assassiner les bruyants locataires de l'étage supérieur. Une odeur pestilentielle s'échappe du logement de Mine Meunier. Et Mme Chopard voit le fantôme de sa mère... Hanté par je ne sais quel démon, le Mayerling aurait-il décidé d'en finir avec ses habitants ? De situations cocasses en dérapages absurdes, le narrateur retrace le naufrage d'une communauté aux tensions exacerbées. Ce roman drôle et glaçant nous …
Image
Les guerres de mon père Colombe Schneck
Stock 306 pages

4ème de couverture :
« Quand j’évoque mon père devant ses proches, bientôt trente ans après sa mort, ils sourient toujours, un sourire reconnaissant pour sa générosité. Il répétait, il ne faut laisser que des bons souvenirs. Il disait aussi, on ne parle pas des choses qui fâchent. À le voir vivre, on ne pouvait rien deviner des guerres qu’il avait traversées. J’ai découvert ce qu’il cachait, la violence, l’exil, les destructions et la honte, j’ai compris que sa manière d’être était un état de survie et de résistance.
Quand je regarde cette photo en couverture de ce livre, moi à l’âge de deux ans sur les épaules de mon père, je vois l’arrogance de mon regard d’enfant, son amour était immortel. Sa mort à la sortie de l’adolescence m’a laissée dans un état
de grande solitude. En écrivant, en enquêtant dans les archives, pour comprendre
ce que mon père fuyait, je me suis avouée, pour la première fois, que nous n’étions pas …
Image
Géographie d'un adultère Agnès Riva Gallimard 128 pages 



4ème de couverture :

Ema et Paul sont amants. Comme d'autres avant eux ils se sont rencontrés au travail, sont mariés, ont des enfants et se donnent rendez-vous à l'abri des regards. La voiture de Paul, un coin de la maison d'Ema, une chambre d'hôtel... Mais très vite leur relation souffre de ce cadre trop étroit et Ema décide de les mettre tous deux en danger sur ce mince territoire, au risque de tout perdre. En s'attachant de manière inédite aux lieux de la passion, Géographie d'un adultère jette un regard bouleversant sur l'attente et le désir.

mon avis : ma première déception de l'année. Sujet banal mais pouvant donner lieu à quelque chose qui aurait pu être intéressant. Un rendez-vous manqué pour moi

Mr MERCEDES de Stephen King

Image
Mr MERCEDES Stephen King
Le Livre de Poche 672 pages

4ème de couverture :
Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, laissant huit morts et quinze blessés dans son sillage. Le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédé par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent.

mon avis :  Livre lu dans le cadre d'une lecture commune et je retrouve Stephen King que je n'avais pas lu depuis Cà dans ma jeunesse. Cette fois, on retrouve cet auteur dans un polar qui démarre un peu lentement à mon goût. Mais passé quelques chapitre, le moteur s'emballe et on le dévore jusqu'à la dernière page. Conclusion : Je vais surement lire d'autres livres de cet auteur que j'avai…

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

Image
Des fleurs pour Algernon Daniel Keyes
J'ai Lu 300 pages

4ème de couverture :
Algernon est une souris dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les savants tentent, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jour, les facultés supérieures d'Algernon commencent à décliner... 

mon avis :  un livre qui était depuis deux ans dans ma PAL et que j'ai ressorti grâce aux LC du groupe de lecture Science Fiction. Ce sera donc ma lecture du mois pour ce groupe. Ce livre nous retrace le parcours de Charlie, jeune homme simple d'esprit, qui est pris comme cobaye humain pour une expérience visant à le …
Image
Chanson de la ville silencieuse Olivier Adam
Flammarion 219 pages

4ème de couverture :

Je suis la fille du chanteur. La fille seule au fond des cafés, qui noircit des carnets, note ce qu'elle ressent pour savoir qu'elle ressent. La fille qui se perd dans les rues de Paris au petit matin. La fille qui baisse les yeux. Je suis la fille dont le père est parti dans la nuit. La fille dont le père a garé sa voiture le long du fleuve. La fille dont le père a été déclaré mort. Celle qui prend un avion sur la foi d'un cliché flou. Celle dans les rues de Lisbonne, sur les pentes de l'Alfama. Qui guette un musicien errant, une étoile dépouillée d'elle-même, un ermite qui aurait tout laissé derrière lui. La fille qui traverse les jardins, que les vivants bouleversent, que les mots des autres comblent, la fille qui ne veut pas disparaître. Qui peu à peu se délivre.

mon avis : je suis une fan de cet auteur et ce nouvel opus ne m'a pas déçue. Je ressors de ce livr…

Seuls les vautours de Nicolas Zeimet

Image
Seuls les vautours Nicolas Zeimet
10 / 18 552 pages

4ème de couverture :
Dans une petite bourgade de l'Utah, un soir de l'année 1985, une fillette de cinq ans disparaît brutalement. Toute la communauté se mobilise: les quelques policiers du poste local mais aussi le médecin, un journaliste mais aussi les enfants du village. Des enfants qui ont l'imagination fertile et qui racontent d'étranges histoires. En suivant les destins croisés d'une dizaine de personnages, l'enquête progresse, les haines et les attirances se cristallisent alors que des découvertes bien réelles mènent à des événements qu'on croyait définitivement sortis des mémoires. Certains, en tous cas, auraient bien voulu les oublier. 

mon avis :  Une belle découverte avec un auteur que je ne connaissais pas encore. Un roman très noir, une petite ville où tout le monde médit de tout le monde et où des disparitions se succèdent depuis des années. Est-ce un tueur humain ou est-ce la nature …
Image
Les passeurs de livres de Daraya Delphine Minoui

Le Seuil 160 pages

4ème de couverture :
De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre années de descente aux enfers, rythmées par les bombardements au baril d'explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville.

Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'étouffer. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par …